Panneau de modération ]

La technique

On parlera ici de la filtration au naturel et notamment de lagunage ; sa mise en œuvre, son rôle, son entretien...

Modérateurs: chris, Canard.wc, Equipe NB

La technique

Messagede deleer » Lun Jan 22, 2007 1:23 pm

Bonjour a tous.
Je me permet de vous écrire ces quelques lignes afin de vous aider a comprendre le principe de fonctionnement d'un lagunage.
Les moins expérimentés d'entre nous seront, peut être, intéressé de lire cette introduction afin de poser des questions plus précises quand viendra le temps de développer leur projet.

L'idee.

Le lagunage est une système de filtration essentiellement biologique. En effet, de part sa conception, le côté mécanique de filtration doit être négligé et même évité.(vous comprendrez pourquoi en lisant ces lignes). Par filtration mécanique, nous comprenons bien sure le fait de retenir les grosses matières en suspension dans l'eau.

Nous recherchons dans ce système, à mettre en avant les qualités filtrantes des plantes en les forçant à pomper leurs nutriments dans l'eau.
Une seconde source de filtration de ce système, tout autant biologique, est de donner aux bactéries un support optimum à leurs développements. Le rôle des bactéries est très important dans l'équilibre d'un bassin.pour le comprendre nous pourrons en discuter, dans un autre sujet, plus ciblé "chimie" (a votre guise)

Pourquoi construire un lagunage me direz vous ? Un bassin bien planté devrait suffire ?
En fait, le lagunage est une sorte de zone de culture intensive de plantes aquatiques, nous rentabilisons par ce système les pouvoirs filtrant des plantes, en forçant toute l'eau du bassin, grâce à une pompe, à passer dans leurs réseaux de racines. Nous évitons comme ça des zones d'eau morte.
N'oublions pas qu'il s'agit quand même d'un filtre!


La technique.

Le lagunage doit être une zone étanche, au même titre que le bassin.
Sa fabrication est sensiblement la même que pour le bassin, si ce n'est que des mesures doivent être respectées!

Pour votre calcul, le volume de celle-ci doit être au minimum de 1/3 du volume du bassin, et ce avec une grande surface pour pouvoir la planter. Donc une profondeur de 70cm est le maximum mais 50 cm de profondeur en est le minimum.

Ce volume sera rempli de pierres de lave (pouzzolane).
Cette pierre a la particularité d'être stérile, et d'être un bon support pour les bactéries de part sa surface rugueuse et alvéolée.
La stérilité du support est importante car cela force les plantes à puiser leurs nutriments dans l'eau. Nous forçons le développement radicilere.

la structure rugueuse de ce matériaux permet un abondant développement des bactéries.
Nous retrouvons nos deux principes de filtration grâce a la pouzzolane, la boucle est bouclée.

Pour alimenter en eau, nous disposons d'une pompe. Celle-ci est choisie en fonction de son débit et du volume du bassin.
En effet, la filtration par lagunage est une filtration lente, pas question de lessiver la lagune !

Le débit (a mon sens) ne doit pas DÉPASSER le volume du bassin par deux heures. contrairement a une filtration classique ou le débit est de minimum le volume du basin par 2 heures!

Il faut laisser le temps au temps, nos bonnes plantes n'ont pas de dents ni de jambes, il faut leur laisser l'occasion de pomper leur alimentation.

Toujours pour alimenter la lagune en eau, nous raccordons la pompe à un drain placé dans le fond de la lagune, noyé dans la pouzzolane. Le rôle du drain est de disperser l'eau sous toute la surface de la lagune, de façon homogène.
Notre lagune et son drainage sous-terrain fonctionne en gros comme un percolateur, à l'envers (de bas en haut).
Pour terminer, le circuit, l'eau s'evacuera de la lagune par la surface vers le bassin.
il n'est pas nécessaire de la construire en hauteur, elle peut être intégrée au bassin. Il faut juste bien séparer les deux zones, sans communication directe autre que la pompe.
Si vous la placer en hauteur, vous en profiterez pour y faire une cascade ou ruisseau pour évacuer l'eau vers le bassin.
rien n'est figé.

Quelques images plutôt qu'un long discours


Image

Voila comment se présente un drain "agricole"
Il en existe de tous les diamètres.
C'est un tuyau de pvc souple micro-perforé surtout le placer nu car certains sont enrobés de coco ou de fibres synthétiques pour des utilisations particulières. L'enrobage est a retirer !
N'oublions pas que nous détournons l'utilisation spécifique de ce type de drain.


Image

voila comment poser le drain dans le fond du lagunage.
désolé pour la taille de l'image,je n'ai rien de mieux :oops:
ici nous remarquons que le drain forme un 8
pour la longueur du drain,compter a peu près deux fois la circonférence du lagunage.vous optimisez comme cela la circulation de l'eau en lui faisant faire un long trajet sous la lagune.
de plus,un long drain se bouchera moins vite si jamais il devait se sédimenter !!!
Nous touchons la le rôle mécanique de cette filtration.cette filtration supporte mal un apport important de particules massives.le drain risque de se boucher!de par sa conception "lourde",nettoyer un lagunage est fastidieux. Plusiers tonnes de pouzzolane peut être nécessaire pour son remblayage.....c'est du boulot si il faut la vider pour la déboucher!
il serait alors judicieux de réfléchir a l'installation d'un préfiltre mécanique en amont de la lagune afin de retenir les grosses particules.
plus d'infos a votre demande et suivant votre configuration

seconde observation,c'est la façon dont le drain est raccordé.ici il est en circuit fermer.c'est a dire que c'est deux moitiés de drain mises ensembles.
deux des extrémités sont placees sur un T d'alimentation (IN),les deux autres extrémité sont place sur un autre T pour un back-wash.
gros avantage,la pression de l'eau est repartie dans tout le drain de manière égale.

le back-wash est une purge ou chasse équipé d'une vanne a l'extérieur de la lagune!
en ouvrant cette vanne,l'eau circule a l'envers dans le drain et sort de la lagune (eau perdue).on évacue comme ça les dépots qui encrassent le drain. Très bon système pour éviter la sédimentation.
Malheureusement ce système comporte des contraintes techniques tel que l'étanchéité. A développer ou non selon votre système, vos compétences technique, etc... Plus d'info a la demande.

le OUT sur notre photo n'est raccordé a rien,c'est la sortie en surface vers le bassin

le drain peut être posé aussi en "bout mort"
c'est a dire que seul une des deux extrémités est raccordée a la pompe.l'autre extrémité reste sans utilisation précise,et de plus bouchée!
plus simple a mettre en oeuvre, cette manière comporte aussi des inconvénients.la pression diminue au fil de la longueur de drain.
l'eau risque de ne pas être repartie de manière équitable dans toute la lagune.on peu cependant faire remonter en surface le "bout mort" afin d'utiliser cette extrémité comme "chambre de visite" (passer un déboucheur,etc).on peu aussi le raccorder a un back-wash.
c'est selon....


Image

shemas de fonctionnement


L'idée est de visualiser comment l'eau circule dans la lagune ( petites flèches bleues)
Vous y retrouvez le drain en coupe (normalement vu du dessus il est en spirale ou en 8 ).
Celui-ci est normalement raccordé à la pompe et donc sous pression.
L'eau remonte donc du drain vers la sortie d'eau via la pouzzolane. La lagune "déborde" dans le bassin.
je rappelle que le drain est noyé dans la pouzzolane.
Remarquez les racines des plantes !

Remarquez aussi la position du back-wash qui est placé vers l'extérieur à portée de main. On purge "dans la nature".
Encore un mot concernant la pouzzolane...
elle existe en différents calibres, habituellement on utilise une granulométrie de 7/15 ou 8/16 (selon le fournisseur)
Une précaution supplémentaire est de faire une première strate (1/3 de l'épaisseur totale) de plus gros calibre dans laquelle est noyé le drain. Ceci afin d'éviter encore une sédimentation. On recouvre le reste avec de la plus fine comme décrite ci plus haut

D'autres systèmes avec ou sans drain, sous pression ou non, sont envisageables. Plus d'infos à la demande.


a ne pas negliger!!!


La lagune n'est pas évolutive, son volume est déterminé au départ. Une fois installée il est très difficile de la modifier si sa capacité ne parvenait pas a assurer un filtration efficace!ce n'est pas comme un filtre ou on peut relativement facilement rajouter une chambre. Réfléchissez bien au départ.

Si jamais un problème d'espace se posait, sacrifiez une partie du volume du bassin à l'avantage de la lagune. Il vaut mieux une lagune trop grande pour le bassin que l'inverse !!!

Choisir aussi des plantes qui n'étouffent pas les autres ! Un seul type de plantes n'est pas efficace. Il faut une diversité tant pour l'esthétique que pour les qualités filtrantes de celles-ci. Toutes n'ont pas le même rôle ou les mêmes besoins.

La maintenance de poissons ne doit pas être votre but ultime, un vivier à koï est mieux entretenu avec un filtre adapté et performant,
ou alors limitez vous à quelques spécimens en quantité très modérée. Doubler les standards de" litres par poissons".
Au pire, soyez très discipliné sur la qualité de l'eau et la reproduction spontanée. Surveillez de près votre population.
Les poissons ne sont pas interdits, loin de la, mais trop de poissons nuiraient à l'équilibre du bassin, au risque de voir votre lagunage "se retourner".
Ne nourrissez pas non plus.


voila pour les grandes lignes :D


j'espère vous avoir aidé à comprendre le principe de fonctionnement de ce type de filtre.
Le lagunage est un bon système de filtration si les règles de base ne sont pas transgressées (entretien des plantes, population limitée et contrôlée).
De plus, esthétiquement, c'est imbattable ! Mais il faut attendre un peu...c'est un jardin (aquatique) au même titre que votre potager ou vos plates-bandes de fleurs. Il faut (un peu) la main verte....
Si des questions vous venaient à l'esprit, ouvrez donc un sujet afin de traiter votre question dans son entièreté.

Sans prétendre être spécialiste, mes recherches pour la construction de mon lagunage mon donné un certain bagage...

De toute façon, canard wc maitrise très bien la technique aussi. Nous devrions pouvoir vous aider très loin dans vos questions (mais ce n'est pas si compliqué que ca)
:D


Ps : si vous trouver qu'un point de cette présentation manque de clarté ou de détails, dites le, je complèterai :P
Je m'excuse aussi pour les fautes d'orthographes, je fais de mon mieux :?


Merci de m'avoir lu ! :D

edit, schéma maison pour des raisons d'éthiques et de droit.
Dernière édition par deleer le Mer Fév 21, 2007 1:25 am, édité 8 fois.
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede Canard.wc » Lun Jan 22, 2007 2:31 pm

Merci à toi deleer pour ces explications précises que je ne manque pas d'inscrire en post-it :D
Canard.wc
http://www.lamnox.fr - Déversoirs en inox - Lames d'eau pour bassin.
Avatar de l’utilisateur
Canard.wc
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4623
Inscription: Lun Jan 30, 2006 10:38 pm
Localisation: Cambrai (59)

avis

Messagede aimelo » Lun Jan 22, 2007 3:12 pm

Très bonne explication écrite et schématique Deleer....... :bravo: :bravo: :bravo:

aim :D
Vouloir peindre c'est bien, osez, c'est mieux. (aimelo)
Avatar de l’utilisateur
aimelo
Tétard
Tétard
 
Messages: 62
Inscription: Mer Nov 29, 2006 7:53 am
Localisation: Haute Ariège

Messagede deleer » Lun Jan 22, 2007 3:44 pm

merci pour vos encouragements!
je l'ai donc pas fait pour rien 8) :D

j'ai deja apporté quelques modiffications dont surtout le schema en coupe.
ceci pour des raisons de copyright.
desolé pour la perte du premier schemas qui etait plus coloré que le nouveau fait maison :oops:
avec un peu d'imagination,on s'y retrouve quand meme :D
l'avantage, c'est que celui-ci est plus approprier a un principe de base,l'ancien pouvais preter a confusion car plus compliqué.

d'autres remarques ou suggestion? des points nebuleux ou manquant?
ne me dites pas : " l'orthographe ".......je sais :D
mais vu que j'ai le nez dedans,certaines chose evidentes pour moi sont peu etre restée sous silence....
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede DOMCHO » Lun Jan 22, 2007 7:03 pm

Bonjour,
Bravo et merci pour ces explications, par contre un détail le niveau de l'eau dans le lagunage doit etre 5 à 1O cms sous le niveau de la pouzzolane pour le bienêtre des plantes et éviter la proliférations de moustiques.... Il faut aussi prevoir un déversoir d'orage si le lagunage est important.
Dom
Avatar de l’utilisateur
DOMCHO
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 1040
Inscription: Mer Sep 13, 2006 3:00 pm
Localisation: ANNEZIN 62232

Messagede deleer » Lun Jan 22, 2007 7:45 pm

DOMCHO a écrit:Bonjour,
Bravo et merci pour ces explications, par contre un détail le niveau de l'eau dans le lagunage doit etre 5 à 1O cms sous le niveau de la pouzzolane pour le bienêtre des plantes et éviter la proliférations de moustiques.... Il faut aussi prevoir un déversoir d'orage si le lagunage est important.
Dom

tu as raison de soulever la question de la hauteur de surface d'eau de la lagune.cette question a deja ete debatue,preuve qu'elle a son interret.
ceci dit,j'ai deliberement omis ce detail car il y a differentes ecoles sur ce point.
certain,comme toi et moi,utilisent une surface "seche"
je te suis au niveau de la reproduction des moustiques comme de l'implantation des plantes.ceci dit,un autre probleme majeur apparait (que j'ai constater moi meme) c'est l'evaporation!
la pouzzolane joue dans ce cas le role d'une eponge en restant non-stop humide.elle suce l'eau comme une eponge dans un recipiant avec un peu d'eau.etant donné la faible quantité d'eau (pelicule) en surface de chaques granulats,l'eau s'en evapore tres facilement!

l'autre ecole preconise une surface noyée.ils utilisent comme ca,en complement des plantes sur pieds,des plantes strictements flottantes comme la laitue ou la jacinthe.traitement encore plus efficace contre les phosphates et nitrates grace a une exploitation totale de la surface du lagunage et de plantes championnes de l'epuration. evaporation diminuee grace la "couche" de plantes.l'eau est "a l'ombre".
pour ce qui est des insectes,ils comptent sur le fait que les laves flottantes seront entrainee vers le bassin....et les poissons.de plus,ce milieux sera plus adapté aux baltraciens qui sont eux aussi predateurs des larves de moustiques et autres insectes.

comme tu peux le lire,ces points de vue se defendent et peuvent etre tres long a developper,donc eviter dans ma presentation "de base".
mais le sujet est ouvert ! discutons en :D
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede DOMCHO » Lun Jan 22, 2007 8:36 pm

Bonsoir,
Mon avis (theorique) serait de concilier les deux ce qui est tout à fait réalisable pour tirer avantage des deux solutions car les plantes flottantes (citées) on l'inconvénient d'avoir une vie courte dans nos régions disons de mai à octobre , pour les zones sèches un gravillonage de surface non poreux plus ou moins clair selon l'exposition solaire devrait résoudre le pb d'evaporation trop important mais ineluctable les plantes "consomment"aussi une certaine quantité d'eau...
Dom
:wink:
Avatar de l’utilisateur
DOMCHO
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 1040
Inscription: Mer Sep 13, 2006 3:00 pm
Localisation: ANNEZIN 62232

Messagede deleer » Lun Jan 22, 2007 9:02 pm

DOMCHO a écrit:Bonsoir,
Mon avis (theorique) serait de concilier les deux ce qui est tout à fait réalisable pour tirer avantage des deux solutions car les plantes flottantes (citées) on l'inconvénient d'avoir une vie courte dans nos régions disons de mai à octobre , pour les zones sèches un gravillonage de surface non poreux plus ou moins clair selon l'exposition solaire devrait résoudre le pb d'evaporation trop important mais ineluctable les plantes "consomment"aussi une certaine quantité d'eau...
Dom
:wink:


j'y ai pensé, pour l'ete prochain :D

mon idee est de faire des petits monticules pour les plantes devant rester "au sec" entrelacés de zone plus "profonde".je n'ai pas encore trouvé le gravillonage adequat.
j'avais pensé a des galets blancs mais ceux-ci risquent d'etre lourd a pousser pas la plante quand elle voudra sortir!
t'as une proposition? une idee?
ceci dit,je pense que l'evaporation (dans ce cas precis) tient d'avantage au vent qu'a l'exposition solaire.(constatation personel par periode non ensoleillee avec malgres tout evaporation)
pour ce qui est des plantes,aucune idee de l'eau "consomée"

pour ce qui est des plantes cités,en effet elle sont annuelles sous nos latitudes mais leur vitesse de proliferation compense cet inconvegnant.
avec peu de plante au debut de la saison,on se retrouve vite envahi apres quelques semaines.ceci dit,cette proliferation est auto- limitee dans le lagunage de part sa surface limitee et ce, sans nuire a la visibilité de l'eau dans le bassin.
probleme bien connu pour ceux qui les implantent dans le bassin meme
encore un avantage de la lagune.... :D
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede snoopy » Dim Juil 22, 2007 8:28 pm

:lol: merci a toi pour mon depart je m'appelle snoopy ou pascal si tu prefere je trouve que ton explication est tres clair pour les fautes pas vu
je commence mon new bassin et l'on m'a renvoyer sure tes explications pour mon lagunage je te remercie je crois que tes conseil vont bien me servir pense tu que le lagunage peut definitivement remplacer les filtres ordinaire et pour l'hiver faut t'il arreter les pompes merci a toi bonne soirée
snoopy
Oeufs
Oeufs
 
Messages: 11
Inscription: Sam Juil 21, 2007 8:06 pm

Messagede deleer » Dim Juil 22, 2007 8:35 pm

merci des compliments , les fautes ont été corrigées depuis !
je te conseil de lire les autres sujets , a ton aise , y'a pas le feu
continuons la discussion dans ton sujet car ceci est un post it , et il est préférable de ne pas le surcharger :wink:
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede NxxS » Lun Déc 14, 2009 9:46 pm

Peut tu m'expliquer le passage
Pour alimenter en eau, nous disposons d'une pompe. Celle-ci est choisie en fonction de son débit et du volume du bassin.
En effet, la filtration par lagunage est une filtration lente, pas question de lessiver la lagune !

Le débit (a mon sens) ne doit pas DÉPASSER le volume du bassin par deux heures. contrairement a une filtration classique ou le débit est de minimum le volume du basin par 2 heures!

Il faut laisser le temps au temps, nos bonnes plantes n'ont pas de dents ni de jambes, il faut leur laisser l'occasion de pomper leur alimentation.

Toujours pour alimenter la lagune en eau, nous raccordons la pompe à un drain placé dans le fond de la lagune, noyé dans la pouzzolane. Le rôle du drain est de disperser l'eau sous toute la surface de la lagune, de façon homogène.
plus en détail.

En effat mon bassin-lagune fait 2x 1m3, ma pompe à un debit de 150L / heure, comment faire, je refait passer l'eau sans cesse ?

Aide moi, j'ai énormement besoin de toi !!
Accepte toutes aides pour un TPE 1ere S SVT maths sur la phytoépuration~lagunage.
Avatar de l’utilisateur
NxxS
Oeufs
Oeufs
 
Messages: 24
Inscription: Sam Nov 21, 2009 7:00 pm
Localisation: France - Picarde - Oise(60)

Les 2 écoles...

Messagede luckylux6810 » Dim Juin 12, 2011 12:38 pm

Concernant eau ou pas eau sur la pierre de lave du lagunage et vu qu'il y a 2 écoles, personnellement je suis dans le cas de désirer de l'eau au dessus des pierres de lave, simplement pour une question esthétique car je pense prolonger ma terrasse en U afin "d'entourer" le lagunage et dans ce cas je trouve bien plus joli d'avoir de l'eau en surface. Dites-moi si je me trompe mais je vois dans ce choix 2 inconvénients:
1. la prolifération d'algues indésirables: solution je pense qu'on peut les retirer facilement grâce à un outil pas très estétique mais très pratique http://jmp59.pagesperso-orange.fr/image ... rosse1.jpg :D
2. la prolofération indésirable de larves de moustiques: solution A CONFIRMER, mettre qq poissons mangeur de larves dans la lagune...

Est-ce que quelqu'un pourrait me confirmer que mon idée pour le point 2 est réaliste ? Et avec quel poisson ? Il devrait être friant de larves mais pas trop des plantes de la lagune...

Merci
luckylux6810
Oeufs
Oeufs
 
Messages: 15
Inscription: Dim Juin 05, 2011 10:36 am
Localisation: Belgique - Chiny

Re: La technique

Messagede Patrice_B » Dim Aoû 05, 2012 7:54 pm

Je relis pas mal de sujet du forum

Concernant les larves de moustiques, si le lagunage n'est pas immense on peu, de temps en temps agiter l'eau pour que les larves soient entrainer vers le bassin et se fasse dévorer par les poissons

On peut aussi ajouter des gambusies, qui tout en état petit sont très voraces, mais il faut savoir qu'il se reproduisent vite, et s'il se retrouvent dans le bassin, il vont dévorer toutes les repros des autres espèces...

Perso, j'aime autant que le lagunage reste un zone sans prédateur ajouté...
Cordialement,

Patrice
Patrice_B
Grenouille
Grenouille
 
Messages: 304
Inscription: Mer Aoû 20, 2008 2:30 pm
Localisation: Beziers (Herault 34)

Re: La technique

Messagede greglebelge » Mar Aoû 12, 2014 11:22 pm

j'ai un bassin de +-2000litre et mon lagunage fait 250-300 litre.

cela suffit-il??
et ma pompe va faire du 4000l/h si je ne me trompe pas.....
greglebelge
Oeufs
Oeufs
 
Messages: 24
Inscription: Mar Aoû 05, 2014 9:44 pm

Re: La technique

Messagede Canard.wc » Mer Aoû 13, 2014 1:51 pm

Pur le lagunage ce n'est pas un problème car c'est la population du bassin qui va conditionner son efficacité couplé à la pompe qui ne doit pas être trop puissance pour son volume.
4000 l/h pour ton projet c'est trop pour le lagunage. Il faudra donc prévoir une déviation pour une autre animation aquatique.
Canard.wc
http://www.lamnox.fr - Déversoirs en inox - Lames d'eau pour bassin.
Avatar de l’utilisateur
Canard.wc
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 4623
Inscription: Lun Jan 30, 2006 10:38 pm
Localisation: Cambrai (59)

Suivante

Retourner vers Le lagunage

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité