Panneau de modération ]

un peu de chimie sur nature bassin

La filtration mécanique, le matériel, les accessoires...

Modérateurs: chris, Canard.wc, Equipe NB

Messagede deleer » Ven Mai 08, 2009 10:49 pm

alors voici deux petits schémas pour visualiser le démarrage d'un cycle de l'azote .
pour info , j'ai délibérément oublié des informations sur l'echelle car l'echelle n'est justement pas la même pour ammoniaque / nitrite / nitrate .
idem pour le temps , d'un bassin a l'autre tout est différent .
oublier ces détails pour le moment .

ci dessous les pics qui se suivent pour disparaitre l'un après l'autre . la légère superposition est voulue . a la fin , vous remarquerez que le nitrates ne baissent pas .

Image

ici c'est la même image mais j'y ai rajouté les bactéries ( rectangles bleus ) ce sont c'est bactéries qui sauvent le bassin .
rappel : elles ont besoin impérativement d'oxygène pour "travailler" !!

Image

nous voila a la fin du chapitre du cycle de l'azote au démarrage d'un bassin. ce phénomène a lieu quel que soit le bassin , quelle que soit l'origine de l'eau !! ne pensez pas que parce que vous utiliser l'eau d'un puits ou de pluie que ce phénomène n'existe pas !!!

dernière chose , j'ai moi même constaté a mes débuts l'hécatombe que provoque l'ammoniaque et les nitrites !!! il faut absolument en tenir compte , ce n'est pas une légende de "puriste qui veut faire peur " . ce cycle est violent au démarrage ....

nous passerons maintenant au cycle de l'azote " au quotidien "
:wink:

ps : j'ai édité mon premier message avec un schémas supplémentaire
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede Sandrine » Sam Mai 09, 2009 10:10 am

:bravo:

j 'en suis peut-être déjà à l'après.... mais j'ai quelques questions :pingouin: :


C'est un cycle qui se fait quelque soit le bassin... qui possède des plantes ?? ou si je mets un seau d'eau dehors il se passera la m^me chose ???

une fois ce cycle terminé nous n'avons plus jamais d'amoniaque...??... sauf en cas de déséquilibre (et lequel : de l'eau "neuve" ???) ???

et le rôle des plantes après ??? on dit que certaine plantes sont déphosphatante ou oxygênante ou "dénitranisante"... donc elles font le même travail que les bactéries ??

et les poissons ils rejettent quoi ???
Sandrine
Imago
Imago
 
Messages: 292
Inscription: Jeu Aoû 28, 2008 9:46 am
Localisation: Isère

Messagede deleer » Sam Mai 09, 2009 5:47 pm

salut
tes questions tombent a point nommé ! ce sera une tres bonne transition pour parler du cycle au quotidien , quand celui-ci est bien lancé
certes certaines questions sont " un peu tôt " j'y répond quand même pour ne pas te laisser sans réponse :wink:

C'est un cycle qui se fait quelque soit le bassin... qui possède des plantes ?? ou si je mets un seau d'eau dehors il se passera la m^me chose ???


oui , partout !
sinon , un démarrage de cycle sera plus puissant et plus rapide dans un bassin qui possède un filtre plutôt que dans un seau ...
le filtre est tres accueillant pour les bactéries grâce a ses masses de filtrations. le filtre est une usine a bactéries filtrantes.
dans un seau , ou un bassin sans filtre , les bactéries ne peuvent se développer et coloniser que les surfaces du bassin , des plantes , des racines , des rochers décoratifs immergés , des cailloux de la cascade ...
donc , le cycle démarre plus lentement , moins fort , et dure plus longtemps car les bactéries sont moins nombreuses ou moins concentrées que dans un filtre . de plus une eau en mouvement et bien oxygénée se "cyclera" mieux qu'une eau stagnante

une fois ce cycle terminé nous n'avons plus jamais d'ammoniaque...??... sauf en cas de déséquilibre (et lequel : de l'eau "neuve" ???) ???


c'est justement le chapitre suivant . mais oui , le but est de n'avoir jamais plus d'ammoniaque , ni de nitrites ( enfin , on espère ! ) . oui , des déséquilibres peuvent faire revenir l'ammoniaque (je donnerai des exemple en temps voulu )

et le rôle des plantes après ??? on dit que certaine plantes sont déphosphatante ou oxygênante ou "dénitranisante"... donc elles font le même travail que les bactéries ??


c'est aussi le chapitre suivant
oui , les plantes sont capables de faire ce que tu cites , mais elles ne travaillent pas comme les bactéries . voient les plantes plutôt comme des pompes

et les poissons ils rejettent quoi ???


ils sont tout simplement une source d'ammoniaque par leur déjections par exemple
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede deleer » Sam Mai 09, 2009 6:29 pm

chapitre suivant
le cycle de l'azote au quotidien :D
nous avons maintenant un bassin en eau depuis plusieurs semaines ...
que ce passe t'il ?

he bien rien !! :idea:
en fait rien ne se perd , rien ne se crée , tout se transforme ... (c'est pas de moi celle la :D )

la chaine de bactéries anti ammoniaque et nitrites étant présente et complète , ces "toxiques" sont maintenant éliminés au fur et a mesure qu'ils sont produits .
n'oublier pas que nous sommes en présence d'oxygène , oxygène indispensable pour les bactéries !!!
la vie est maintenant protégée

un schéma pour illustrer le texte

Image

comme vous le remarquez , le scope est plat docteur :D
ammoniaque et nitrites sont a ZERO , les bactéries sont toutes présentes et se régénèrent/reproduisent .
seul les nitrates sont présent dans une certaine quantité variable .
les nitrates sont donc le résultat du cylcle . ceux ci vont dorénavant s'accumuler dans l'eau .

voila maintenant une partie qui va vous intéresser car c'est un sujet traité régulièrement sur nature bassin ...
pourquoi on conseille des plantes filtrantes ??
pas pour traiter ammoniaque ou nitrite , non non ! ceux ci sont exclusivement réservés aux bactéries . l'expression plante filtrante est en fait peut etre utilisée a tord ... penser plutôt plantes épuratoires
les plantes sont la pour pomper les nitrates ! mais pourquoi ??
comme je le disais plus haut , les nitrates sont des fertilisant naturels . puisqu'ils s'accumulent non-stop, il faut les éliminer en continu . si on ne les éliminent pas , c'est généralement l'explosion d'algues en tout genre ...
voila déja une réponse a de nombreuses questions ?
:wink:
Dernière édition par deleer le Dim Mai 10, 2009 11:43 am, édité 1 fois.
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede Sandrine » Sam Mai 09, 2009 7:08 pm

:super: on comprend mieux certains problèmes.... :?
Sandrine
Imago
Imago
 
Messages: 292
Inscription: Jeu Aoû 28, 2008 9:46 am
Localisation: Isère

Messagede deleer » Dim Mai 10, 2009 9:39 am

Sandrine a écrit::super: on comprend mieux certains problèmes.... :?

j'en suis heureux :D
n'hésitez pas a participer a cette explication . sinon je ne sais pas si je vais trop vite ou si je zappe certaines choses qui seraient évidentes pour moi mais pas pour vous ... :idea:

avant de " finir " avec le cycle de l'azote , je vous donne quelques chiffres liés aux mesures que l'on peut faire
l'ammoniaque , les nitrites et les nitrates s'expriment tous trois en mg/l (milligramme par litre ) . seulement , vous verrez que leur proportion sont fort différentes !!! c'est pour cela que je n'ai pas mentionné d'échelle de valeur sur mes graphiques précédent .

ammoniaque : on mesure de très faibles quantités !!
exemple : 0 mg/l ; 0,2 mg/l ; 0,4 mg/l ; ...
cependant l'échelle de mesure peut aller jusqu'à 5mg/l (échelle JBL pour ma part )
détail :le mesure de l'ammoniaque DOIT se faire en même temps que la mesure du PH et a température d'eau déterminée par le fabriquant du test !

voici l'échelle ammoniaque en question
Image

nitrites : on mesure tout autant de très faibles quantités !!
exemple : 0mg/l ; 0,3 mg/l ; 0,9 mg/l ; 1,6 mg/l ; ...
l'échelle de mesure peut aller jusqu'à 16,5 mg/l (échelle SERA pour ma part ) cependant , la précision de la mesure est un peu moins stricte que pour l'ammoniaque .

voici l'échelle nitrites en question
Image

ces chiffres , tres faibles , prouvent bien que ces deux éléments sont tres dangereux car on mesure des quantités infimes avec +/- de précision. techniquement parlant , ces deux éléments doivent toujours etre a ZÉRO ou négligeables . mesurer l'un ou l'autre peut générer des problèmes dans le bassin , essentiellement pour les poissons ou tout etre vivant respirant dans l'eau (par branchies par exemple : jeune larve de triton )
attention que ceci est vrai pour un bassin "rodé" ! ne mélangeons pas tout ...
au démarrage d'un bassin, ces toxiques doivent monter ! il ne faut rien faire pour empêcher cela . ( mais vous l'avez compris )

nitrates : on mesure ici des quantités plus importantes ...
exemple : 0 mg/l ; 5 mg/l ; 10 mg/l ; 40 mg/l ; ...
l'échelle monte jusqu'à 240 mg/l (échelle JBL pour ma part )
on remarque que ici on n'est pas en dixième de mg/l mais directement a l'unité voir dizaine ou centaine de mg/l
ces chiffres démontrent que nous sommes en présence d'un élément moins toxique ou la quantité peut etre plus élevée. l'échelle fait plus penser a une "fourchette" dans laquelle on se trouve

voici l'échelle nitrates en question
Image

:wink:
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede Ptsm » Dim Mai 10, 2009 12:16 pm

J'anticipe une question qui pourrait arriver:
Pour les nitrates, quelle concentration faudrait-il ne pas dépasser si l'on veut éviter les problèmes d'algues? :wink:
Avatar de l’utilisateur
Ptsm
Tétard
Tétard
 
Messages: 137
Inscription: Dim Mai 03, 2009 6:57 pm
Localisation: Ain

Messagede Sandrine » Dim Mai 10, 2009 2:17 pm

Et le ph pourquoi en parle t'on si souvent ??? un lien avec les nitrates ??
Sandrine
Imago
Imago
 
Messages: 292
Inscription: Jeu Aoû 28, 2008 9:46 am
Localisation: Isère

Messagede deleer » Dim Mai 10, 2009 9:47 pm

J'anticipe une question qui pourrait arriver:
Pour les nitrates, quelle concentration faudrait-il ne pas dépasser si l'on veut éviter les problèmes d'algues?


bon ... c'est en effet une question a se poser étant donné qu'on sait que ammoniaque et nitrites doivent être a zéro . qu'en est t'il des nitrates ... ?
ha bin heuuuu ... j'aurais bien du mal a te répondre !! :oops:

c'est tellement variable d'une situation a l'autre !?!
dans les boites de test , le mode d'emploi fourni quelques notions de chimie . pour les nitrates , ils disent qu'a partir de 25 mg/l , les algues peuvent se développer plus facilement
maintenant , si le bassin est fort exposé au soleil , donc beaucoup de lumière et de chaleur , avec 15 mg/l tu auras peut être déjà des algues
par contre , un bassin très a l'ombre ne développera peut être pas d'algues avec 30 mg/l

chez moi , la quantité de nitrates est faible , je dirais entre 0 et 10 mg/l , cependant j'ai quand même des algues ! c'est une sorte de fin duvet qui recouvre un peu tout ... rien de plus . malgré tout , aucune filamenteuse envahissantes ou eau verte soupe de pois . on en demande pas plus !
ce résultat sur l'eau est du a la forte concentration de plantes . le revers de la médaille c'est que mon eau étant" vide " (les plantes pompent tout ) , celle-ci sont plus petites que la normale .

aller ... je balance un chiffre ! essayons de ne pas monter a plus de 15 mg/l :wink:

Et le ph pourquoi en parle t'on si souvent ??? un lien avec les nitrates ??


ha oui ... le PH !
voila bien deux initiales qu'on entend partout : savons , lingettes , terreau , eau , terre du jardin, ...
dans mon poste précédant ou je parle chiffre , vous avez peut etre remarquer 2 choses ... :?:
1 : je fais allusion au PH pour la mesure de l'ammoniaque
2 : il y a comme un bug entre ce que j'explique depuis le début et l'image de l'échelle ammoniaque ... ce bug n'était pas voulu au départ mais ce hasard fait bien les choses ...

je vous propose de "réfléchir" avec les deux indices que je viens de donner ...
sinon , pour répondre a la question : non aucun lien avec les nitrates ... mais bien avec autre chose !

mystère ..... :P :P
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede Ptsm » Lun Mai 11, 2009 12:38 am

Hum, est-ce que le pH donnerait une indication sur la quantité totale d'ammoniaque et d'ammonium?
Avatar de l’utilisateur
Ptsm
Tétard
Tétard
 
Messages: 137
Inscription: Dim Mai 03, 2009 6:57 pm
Localisation: Ain

Messagede DOMCHO » Lun Mai 11, 2009 1:35 am

Hello,
en fait plus le ph est elevé plus l'amonium peu toxique se transforme en amoniaque très toxique...
Il ya des tables qui donnent les seuils en fonction du ph et de la temperature

Pour les algues c'est plus les phosphates qui sont à considérer

Dom
Avatar de l’utilisateur
DOMCHO
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 1040
Inscription: Mer Sep 13, 2006 3:00 pm
Localisation: ANNEZIN 62232

Messagede Sandrine » Lun Mai 11, 2009 11:36 am

ah oui !!! parce qu'en plus y'a les phosphates :? :? !!!!
Sandrine
Imago
Imago
 
Messages: 292
Inscription: Jeu Aoû 28, 2008 9:46 am
Localisation: Isère

Messagede deleer » Lun Mai 11, 2009 10:03 pm

dom , tu étais normalement hors concours pour cette devinette ....
tu es tellement expérimenté en bassin que tu détecterais de l'ammoniaque rien qu'avec le doigt ! :rires: :rires: :dejadehors:

en effet , dom a résumé le phénomène . au début je ne souhaitais pas parler d'ammonium , histoire que le cycle de l'azote soit bien compris dans sa plus simple expression . cependant , connaitre le phénomène n'est pas hyper important . c'est juste pour justifier que si vous tester l'ammonium/ammoniaque du bassin , vous devez connaitre le ph de l'eau et donc le tester au préalable

voici un tableau (celui dont parlait dom ) . il est fourni dans le mode d'emploi des test ammonium/ammoniaque . je l'ai refais sur base de mon mode d'emploi JBL

Image

maintenant un conseil pour ceux qui contrôle ceci
certes , suivant le ph l'ammoniaque est présent ou non .... mais le ph restera t'il définitivement stable dans une plage sure ?? bien sur que non !
donc pour éviter toutes surprises , essayer de garder un taux a zéro

je terminerai bientôt le sujet cycle de l'azote avec quelques cas de figures et exemples concrets au quotidien . vous y trouverez quelques gestes anodins a ne pas commettre pour éviter les ennuis
:wink:
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

Messagede DOMCHO » Lun Mai 11, 2009 11:11 pm

Hello Deleer :rires: :rires: ...
Tu as raison plus le taux et bas moins il ya de possibilité d'avoir des soucis notamment par apport d'eau calcaire (reseau eau potable) se méfier aussi de l'apport de pierres calcaires sur cascade qui vont faire remonter le ph.
Amicalement
Dom
Avatar de l’utilisateur
DOMCHO
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 1040
Inscription: Mer Sep 13, 2006 3:00 pm
Localisation: ANNEZIN 62232

Messagede deleer » Mar Mai 12, 2009 6:47 pm

salut
je vais conclures mes explications du cycle de l'azote avec un derniers schémas ( schémas toujours aussi simpliste )
ce schéma illustre une poussée ammoniaque/nitrite occasionnelle ...

Image

qu'est ce qui peut bien provoquer cela ???
pleins de choses différentes ! il serait presque impossible de tout passer en revue étant donné que chaque cas est presque un cas unique .
la température , la population piscicole , l'époque de l'année , une action humaine , la météo , bref beaucoup de chose font que le cycle , parfois , sursaute ...

quelques exemples malgré tout :

un gros changement d'eau peut affaiblir la colonie bactérienne car tout simplement l'apport d'eau est tellement important que tout le cycle va "redémarrer" comme si l'eau était neuve
dans le même genre , si cette eau vient du robinet , la concentration de chlore pourrait endommager les bactéries car le chlore est un désinfectant

un manque d'oxygène qui asphyxie les bactéries

température de l'eau insuffisante ou jouant au yoyo et ralentissant l'activité bactérienne (printemps , automne )

un sur-nourrissage qui apporte son excès de déchets

une période de frai qui apporte son excès de matière organique

l'utilisation massive d'un engrais de plantes trop riche en matières organiques ( engrais a base de sang séché ou de corne )

un être vivant mort dans l'eau

l'utilisation de certains produits chimiques , contre les maladies par exemple

j'en passe et beaucoup d'autres ...
voila , j'espère vous avoir aider a comprendre certaines choses , et que mes modestes explications auront quelque peu démystifier certains phénomènes invisibles ?
tout ceci afin que le (votre) bassin soit un plaisir !!

amicalement :wink:
FRONT POUR LA LEGALISATION DU POISSON ROUGE
Image
Avatar de l’utilisateur
deleer
Sangsue du clavier
Sangsue du clavier
 
Messages: 2720
Inscription: Sam Déc 30, 2006 9:32 pm
Localisation: Belgique , Brabant Wallon

PrécédenteSuivante

Retourner vers Autres modes de filtration

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité