Le dytique bordé

NOM VERNACULAIRE : Dytique bordé
NOM SCIENTIFIQUE : Dysticus marginalis
ORDRE : Coléoptères
FAMILLE : Dysticidés
TAILLE : Jusqu'à 35 mm
REPARTITION : Europe
HABITAT : Eaux douces stagnantes, mares, étangs.
le dytique bordé, dysticus marginalis


dytique bordé (dysticus marginalis) dytique bordé (dysticus marginalis) dytique bordé (dysticus marginalis)
Ses "rames" lui permettent de nager et la bulle d'air de respirer sous l'eau. Sa nage est rapide. Ses pattes arrières le propulsent simultanément. Le dytique est plus à son aise à la nage qu'à la marche.

Description

Le dytique bordé est un insecte aquatique (coléoptère) aux formes aplaties et ovales. Son corps est de couleur brun/noir avec une bordure dorée. Le mâle a des élytres parfaitement lisses alors que la femelle se caractérise par des élytres striées (sillons). Sa taille varie de 30 à 35 mm de long. La paire de pattes arrières allongées, aplaties et bordées de poils est conçue pour la nage subaquatique. Ses 2 paires de pattes antérieures sont pourvues de deux griffes très acérées qui permettent au dytique de s'accrocher aux plantes aquatiques. Son corps fuselé l'aide à se déplacer très rapidement sous l'eau.

Pour capturer et tuer ses proies, le dytique est doté de puissantes mâchoires acérées.

Les mâles se distinguent par les disques adhésifs (ventouses) sur leurs pattes antérieures lui servant à agripper les femelles lors de la reproduction, d'où leurs élytres striées.

Les femelles possèdent des tarses antérieurs simples, sans modification.


Mode de vie

Le dytique est essentiellement aquatique. De sa nage puissante il rejoint rapidement le fond du plan d'eau. Il s'agrippera dès que possible à une tige de plante, ou à tout ce qui peut l'aider à se maintenir sous l'eau et ainsi lutter contre l'effet de la poussée d'archimède. Le dytique respire grâce à une bulle d'air qu'il coince entre son abdomen et ses élytres. S'il manque d'air il remonte à la surface, se retourne pour présenter son postérieur, capte une bulle d'air et replonge aussitôt pour quelque temps.

Le dytique est un carnassier, son menu se compose bien souvent de proies plus grandes que lui, à savoir : tétards, larves d'insectes, alevins, escargots... Il saisit sa proie à l'aide de ses puissantes mâchoires et l'étripe sans difficulté.

Les adultes peuvent se déplacer de mare en mare en volant essentiellement durant la nuit, en cas d'assèchement d'un point d'eau, de pollution, ou éventuellement pour chercher l'âme soeur. Il se laisse alors simplement tomber au dessus de l'eau, arrivé à destination.


La reproduction

Au printemps, la femelle pond ses oeufs dans les tiges des plantes en y forant un trou. Les oeufs donnent naissance à des larves qui vivent dans l'eau. Durant l'été, celles-ci s'enterrent dans le sol et se métamorphosent en dytique en 2 semaines.


La larve

Elle mesure jusqu'à 60 mm à maturité, de couleur jaunâtre et possède 3 paires de pattes velues. Sa tête est plate, relativement petite par rapport au corps, mais dotée d'une puissante paire de mandibules. Elle se dissimule habituellement sous une pierre, un morceau de bois ou des déchets végétaux.

La larve du dytique est encore plus vorace que l'adulte puisqu'elle peut s'attaquer également aux tritons et grenouillettes.

Elle remonte à la surface pour respirer avec l'arrière de son abdomen. Ses mandibules canaliculées lui permettent d'injecter une substance toxique pour liquéfier sa proie. Il ne lui restera plus qu'à aspirer son repas. Avant sa métamorphose en dytique, la larve s'enterre dans la terre, cela lui prendra une quinzaine de jours avant de devenir un dytique à part entière qui rejoindra le plan d'eau.


dytique bordé (dysticus marginalis) dytique bordé (dysticus marginalis) dytique bordé (dysticus marginalis)
Ses "rames" lui permettent de nager et la bulle d'air de respirer sous l'eau. Sa nage est rapide. Ses pattes arrières le propulsent simultanément. Le dytique est plus à son aise à la nage qu'à la marche.

dytique bordé (dysticus marginalis) dytique bordé (dysticus marginalis) dytique bordé (dysticus marginalis)
Un ventre jaune/orangé. Ses pattes antérieures se terminent par deux griffes acérées, faites attention lors de la manipulation ! Une taille impressionnante, attention aux doigts !

dytique bordé (dysticus marginalis) dytique bordé (dysticus marginalis)
Les pattes arrières aplaties dans leurs extrémités sont dotées de poils. Les puissantes mâchoires du dytique, ses redoutables armes.



Le dytique est facilement observable dans tous nos plans d'eau plantés de végétaux, il est courant de le voir remonter en surface pour venir respirer en captant une bulle d'air, il replongera aussitôt vers les profondeurs. Derrière sa bouille sympathique, le dytique est un redoutable carnassier. Son rôle est indéniable dans la chaîne alimentaire car il se nourrira en priorité des proies malades ou affaiblies. Si vous en découvrez un et souhaitez l'observer, prenez garde lors de la manipulation, il s'attrape en le pinçant avec 2 doigts comme sur les photos.
Après coup, il appréciera de retourner à l'eau, c'est bien là qu'il est le plus à l'aise.

Réagir sur cet article dans le forum.




Toutes reproductions, mêmes partielles, interdites sans autorisation écrite de son auteur.
Copyright © 2005-2013 Nature Bassin ® Canard.wc. Tous droits réservés.