La reproduction des grenouilles rousses

la reproduction des grenouilles rousses


La grenouille rousse (Rana temporaria) appartient à la famille des anoures au même titre que les crapauds et les rainettes, ce sont des amphibiens car ils peuvent vivre dans et en dehors de l'eau.

Elle se reconnait essentiellement par une tâche sombre au niveau des tympans, à l'arrière des yeux. Son museau est arrondi. Sa couleur de base est brun/gris mais elle peut avoir des teintes plus sombres pouvant aller jusqu'au noir ou au contraire s'orienter vers le jaune, l'orange ou le rouge. Ses flancs sont marbrés et ses pattes présentent des rayures larges très sombres.

Les mâles possèdent des sacs vocaux internes qu'ils gonflent pour appeler les femelles durant la période qui précède l'accouplement. Ils sont en général plus petits que les femelles et présentent une texture de peau plus lisse et uniforme. Leurs bras disposent de tubercules qui leur permettent d'étreindre leur femelle et d'assurer la prise.

Cette espèce est très commune et se rencontre fréquemment aux bords des points d'eau et mares naturelles qui leur offrent le gîte et le couvert. Avec l'arrivée du printemps, le mois de mars sonne le réveil de l'espèce qui avait hiberné jusque là depuis les premiers froids de l'automne. C'est un moment privilégié où l'on peut observer le déplacement des grenouilles au bord de l'eau ou à la surface. C'est le moment où les grenouilles qui avaient hiverné en retrait de la mare commencent à se déplacer vers le point d'eau pour s'y reproduire. Suivant la distance à parcourir et les obstacles que rencontrent les batraciens, (routes à traverser, prédateurs, braconniers...) le taux de mortalité peut s'avérer très élevé. En dehors de cette période la grenouille rousse est essentiellement terrestre et trouvera refuge dans des zones humides et abritées (tas de feuilles, branchages, sous bois frais...)

Ceci n'empêchera pas les différents prétendants de rechercher l'âme soeur. C'est véritablement une conquête de territoire et c'est à celui qui réussira le premier à charmer sa femelle par ses croassements sourds et peu gênants pour l'homme

Je vous propose donc un petit reportage en images sur la reproduction de ces grenouilles rousses qui peuplent mon bassin depuis 2002. Leur nombre exact est difficile à évaluer tant la population est dense, je dirais une bonne cinquantaine d'individus adultes. Vous découvrirez les différentes étapes du processus de reproduction et pourrez apprécier les couleurs extraordinaires que peuvent arborer certaines femelles.

Pour commencer la visite cliquez sur le lien ci-dessous.



Pages : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8
- 1 -


Toutes reproductions, mêmes partielles, interdites sans autorisation écrite de son auteur.
Copyright © 2005-2013 Nature Bassin ® Canard.wc. Tous droits réservés.